L’automatisation du processus Invoice-to-cash : un atout majeur pour prévenir les problèmes de créances

L’automatisation du processus Invoice-to-cash : un atout majeur pour prévenir les problèmes de créances

2023-12-04 Non Par Odelette Renaud

Le monde des affaires évolue rapidement, et avec lui, les besoins en matière de gestion financière. Les entreprises cherchent constamment à améliorer leur efficacité tout en réduisant les coûts.

L’un des domaines les plus importants où ces objectifs peuvent être accomplis est le cycle financier, qui englobe la relation entre une entreprise et ses clients dès l’émission d’une facture jusqu’à l’encaissement du paiement.

Les avantages de l’automatisation du processus Invoice-to-cash

L’automatisation de ce processus, également connu sous le nom d’Invoice-to-cash, permet non seulement d’améliorer la gestion du besoin en fond de rendement (BFR), mais également de réduire les risques liés aux problèmes de créances.

En effet, en automatisant le processus d’émission de factures, le suivi des paiements et le recouvrement des créances, les entreprises bénéficient d’une précision accrue, limitent les erreurs humaines et accélèrent l’ensemble du cycle financier. Grâce à l’automatisation, les délais de paiement sont minimisés et la trésorerie est optimisée.

En facilitant le suivi en temps réel des transactions, cette solution améliore la visibilité sur la trésorerie et permet ainsi aux entreprises de prendre des décisions éclairées. Les mécanismes d’alerte précoce intégrés dans ces solutions contribuent également à identifier les clients à risque, offrant la possibilité d’agir proactivement.

Il existe en parallèle un logiciel de recouvrement de créances https://www.cashontime.com/ permettant une meilleure gestion financière.

Un gain de temps précieux pour les équipes financières

Un gain de temps précieux pour les équipes financières

En plus des avantages directs liés à l’amélioration des processus financiers, l’automatisation libère également les équipes financières des tâches fastidieuses et répétitives.

Ainsi, les professionnels peuvent se concentrer sur des activités plus stratégiques et analytiques, contribuant au développement de l’entreprise et à l’optimisation de ses résultats.

À cet effet, le Directeur Général d’Esker, un éditeur de solutions de dématérialisation de documents, estime que les entreprises en matière de gestion du BFR tirent un bénéfice significatif de l’automatisation des comptes clients.

L’amélioration de la réactivité et de l’efficacité grâce à l’automatisation

En choisissant d’automatiser leurs processus, les entreprises bénéficient d’une réactivité et d’une efficacité accrues. En effet, le recouvrement de créances est structuré et organisé mieux que jamais grâce à l’intégration de données telles que les paiements entrants des clients et les factures ouvertes respectives.

Ainsi, un suivi précis de ces éléments permet d’être informés en temps réel et de prendre des décisions rapides pour éviter les retards de paiement ou les problèmes de trésorerie. Certaines entreprises optent également pour l’externalisation du recouvrement de leurs factures afin de profiter des nombreuses compétences offertes par les spécialistes externes.

En alliant externalisation et automatisation, elles maximisent encore davantage l’optimisation du processus et réalisent des économies significatives.

L’avenir de la gestion financière : l’automatisation des process

La digitalisation du processus de recouvrement, qu’elle concerne la relance de factures ou la gestion des paiements entrants, constitue une étape essentielle dans l’évolution de la gestion financière au sein des entreprises.

Les solutions d’automatisation continuent de se développer et de s’améliorer, apportant toujours plus de valeur ajoutée et soulageant les équipes financières des tâches manuelles et répétitives.