Comprendre la différence entre SIRET et SIREN en France

2024-03-30 Non Par Gisele

Lors de la création d’une entreprise ou association en France, il est nécessaire d’obtenir certains identifiants tels que le numéro SIRET et le numéro SIREN. Pour les entrepreneurs et les créateurs d’entreprises, il peut être un peu difficile de comprendre la différence entre ces deux termes et leur utilité. Cet article vous aidera à mieux comprendre ce que sont le SIRET et le SIREN, leurs différences et leur importance dans la gestion de votre entreprise.

Qu’est-ce que le SIREN ?

Le SIREN, acronyme pour « Système d’identification du répertoire des entreprises », est un numéro unique attribué par l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) lors de la création d’une entité juridique. Ce numéro permet d’identifier une entreprise ou une association auprès des administrations publiques et des organismes privés.

Le SIREN est composé de 9 chiffres qui ne changent pas, même si l’entreprise change de forme juridique, de raison sociale ou déménage.

Il est à noter que chaque entreprise dispose d’un seul et unique numéro SIREN.

Pourquoi le SIREN est-il nécessaire ?

Le but principal du SIREN est de faciliter les échanges administratifs entre les entreprises et les administrations publiques, ainsi qu’au sein du secteur privé. À partir de ce numéro, vous pouvez retrouver diverses informations sur l’entreprise telles que sa raison sociale, sa forme juridique, son adresse de siège social, etc.

Le SIREN est utilisé pour compléter des formalités administratives et obligatoires au cours de la vie d’une entreprise, ce qui permet une meilleure gestion et un suivi régulier de votre entité.

chercher des informations avec le SIRET ou SIREN

Qu’est-ce que le SIRET ?

Le SIRET, acronyme pour « Système d’Identification du Répertoire des Établissements », est un numéro unique attribué à chaque établissement, c’est-à-dire à chaque unité de production d’une entreprise ou association, installée dans un lieu géographique précis. Il doit également être transmis aux administrations publiques ainsi qu’aux différentes banques lors d’échanges professionnels avec l’entité.

Il est composé de 14 chiffres, dont les 9 premiers sont ceux du numéro SIREN, suivis d’un tiret et d’un code NIC (Numéro interne de classement) à 5 chiffres. Ce dernier permet d’identifier un établissement de façon unique au sein de l’entreprise.

Lorsqu’une entreprise possède plusieurs établissements ou locaux distincts, elle disposera donc d’un même SIREN mais de plusieurs numéros SIRET différents.

Pourquoi le SIRET est-il nécessaire ?

Le SIRET permet d’identifier un établissement spécifique de l’entreprise (lieu d’activité principal, succursale, agence, etc.) auprès des administrations publiques et d’autres acteurs économiques. Comme pour le SIREN, il facilite les démarches administratives et les échanges professionnels.

D’une autre part, le numéro SIRET est indispensable pour plusieurs formalités telles que la déclaration de l’établissement auprès de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie, le dépôt des comptes annuels au greffe du tribunal de commerce ou encore l’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), nécessaire à la création d’une entreprise.

Différence entre SIREN et SIRET

Maintenant que vous avez compris ce qu’est un SIREN et un SIRET, il convient de résumer brièvement leurs différences principales :

  • SIREN : Numéro d’identification unique de l’entreprise ou de l’association.
  • SIRET : Numéro d’identification unique de chaque établissement ou local dépendant de l’entité juridique.

Pour illustrer cette distinction, prenons l’exemple d’un entrepreneur possédant une entreprise ayant deux succursales dans différentes villes françaises. L’entreprise aura donc un numéro SIREN assigné par l’INSEE lors de sa création, qui sera identique pour chacune des succursales.

Par contre, chaque local disposera de son propre numéro SIRET, avec les mêmes 9 premiers chiffres issus du SIREN, mais un code NIC différent pour distinguer ces unités géographiquement.

Comment obtenir le SIREN et le SIRET ?

Lorsque vous créez votre entreprise ou association en France, il est nécessaire de déclarer son activité auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) ou de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA), selon le secteur d’activité concerné. Suite à ces démarches, vous recevrez automatiquement votre numéro SIREN et votre numéro SIRET lors de l’immatriculation de votre entité.

Si vous avez déjà créé votre entreprise, mais que vous ne connaissez pas vos numéros SIREN et/ou SIRET, vous pouvez les retrouver en consultant les documents officiels remis par l’INSEE, ou encore en effectuant une recherche sur Internet via le répertoire Sirene, qui constitue un annuaire des entreprises françaises.

En résumé

Le SIREN et le SIRET sont deux identifiants indispensables pour les entrepreneurs et les gestionnaires d’organisations en France. Ils permettent de simplifier les échanges administratifs et professionnels au quotidien et sont très utiles pour différentes formalités administratives obligatoires. Il est primordial de bien comprendre la distinction entre ces deux numéros pour optimiser la gestion de votre entreprise et ses obligations légales.