Top des métiers manuels qui recrutent et offrent de bons salaires

Top des métiers manuels qui recrutent et offrent de bons salaires

2024-02-23 Non Par Gisele

Le marché du travail est en constante évolution, et certains métiers manuels connaissent actuellement une forte demande. En effet, ces professions sont indispensables pour répondre aux besoins croissants des particuliers et des entreprises, et elles offrent généralement de bons salaires. Cet article vous présente quelques-uns des métiers manuels qui recrutent le plus en ce moment.

Boulanger-pâtissier : un métier gourmand et créatif

Le métier de boulanger-pâtissier consiste à fabriquer des produits de boulangerie et de pâtisserie tels que les pains, les viennoiseries, les gâteaux, les biscuits ou encore les confiseries. Ce professionnel doit également assurer la gestion de son stock de matières premières et veiller au respect des normes d’hygiène et de sécurité alimentaire.

boulanger-pâtissier

Formation et débouchés

Pour devenir boulanger-pâtissier, il faut généralement suivre une formation spécifique, comme un CAP Boulanger (Certificat d’Aptitude Professionnelle) ou un CAP Pâtissier. Ces formations peuvent être suivies en alternance entre l’école et une entreprise. Ensuite, vous pouvez vous spécialiser grâce à différents diplômes tels que le BP (Brevet Professionnel) ou le BM (Brevet de Maîtrise).

Les opportunités d’emploi dans le domaine de la boulangerie-pâtisserie sont nombreuses, que ce soit en tant que salarié ou à son compte. Il existe plusieurs types d’établissements qui recrutent des boulangers-pâtissiers : les boulangeries-pâtisseries traditionnelles, les grandes surfaces, les enseignes spécialisées ou encore les restaurants et hôtels.

Rémunération

Le salaire d’un boulanger-pâtissier varie en fonction de son expérience, de sa formation et de l’entreprise dans laquelle il travaille. En début de carrière, un boulanger-pâtissier peut toucher aux alentours de 1 600 € brut par mois. Avec de l’expérience, cette rémunération peut progressivement augmenter pour atteindre jusqu’à 4 000 € brut par mois, voire plus pour les cadres et les chefs d’entreprise.

Jardinier paysagiste : un métier au contact de la nature

Le jardinier paysagiste est le professionnel chargé de concevoir, aménager et entretenir les espaces verts privés et publics. Ses missions vont de la création de jardins paysagers à l’entretien des pelouses, en passant par la taille des arbustes et la plantation des végétaux. Ce métier exige une bonne condition physique et demande de travailler en extérieur.

Formation et débouchés

Pour exercer en tant que jardinier paysagiste, il est recommandé de suivre une formation adaptée, telle qu’un CAP Agricole Jardinier Paysagiste ou un Bac Professionnel Aménagements Paysagers. D’autres diplômes existent pour ceux qui souhaitent se spécialiser, comme le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) Aménagements Paysagers ou encore la Licence Pro Aménagement Paysager.

De nombreuses entreprises et collectivités recrutent des jardiniers paysagistes, notamment les entreprises du paysage, les mairies et les entreprises d’espaces verts publiques, ainsi que les propriétaires privés à la recherche d’un professionnel pour entretenir leur jardin.

D’un côté, le métier d’autoentrepreneur se révèle particulièrement attractif pour les jardiniers paysagistes et offre un panorama d’opportunités professionnelles.

Rémunération

Le salaire d’un jardinier paysagiste débutant se situe généralement autour de 1 600 € brut par mois. Avec quelques années d’expérience et des responsabilités accrues, cette rémunération peut atteindre entre 2 000 et 3 000 € brut par mois. Enfin, un chef d’équipe ou un entrepreneur en aménagement paysager peut percevoir un salaire bien plus élevé, dépendant de sa clientèle et du succès de son entreprise.

Garagiste : un métier technique et polyvalent

Le garagiste est un professionnel de l’automobile chargé d’effectuer les réparations, l’entretien et la maintenance des véhicules. Il doit être capable de diagnostiquer les problèmes mécaniques, électriques et électroniques, mais aussi de réaliser les interventions nécessaires pour remettre les véhicules en état de fonctionnement optimal.

Formation et débouchés

Plusieurs filières permettent de se former à ce métier, telles que le CAP Maintenance des Véhicules Automobiles ou encore le Bac Pro Maintenance des Véhicules. Vous pouvez poursuivre vos études pour vous spécialiser avec un BTS Maintenance des Véhicules ou une licence professionnelle dans le domaine de l’automobile.

Les garagistes peuvent être employés par des entreprises de réparation automobile, des enseignes spécialisées ou encore créer leur propre garage. Le secteur recrute en permanence, notamment en raison du vieillissement du parc automobile et de la complexification des systèmes embarqués.

Rémunération

En début de carrière, un garagiste peut espérer toucher un salaire compris entre 1 500 et 2 000 € brut par mois. Avec de l’expérience, cette rémunération augmente progressivement et peut avoisiner les 3 000 € brut par mois pour un chef d’atelier. Les entrepreneurs et les partenaires de grandes enseignes automobiles peuvent quant à eux bénéficier d’une rémunération bien supérieure.

Peintre en bâtiment : un métier qui allie compétences techniques et artistiques

Le peintre en bâtiment intervient dans la finition et la décoration des constructions. Il doit préparer les surfaces (murs, plafonds, sols), réaliser les travaux de peinture, de revêtement mural et de pose de revêtements de sol. Ce professionnel doit maîtriser les techniques de la peinture, les matériaux, ainsi que les règles de sécurité sur les chantiers.

Explorez les coulisses du métier de peintre en bâtiment, où nous plongeons dans les défis, les compétences et les satisfactions de cette profession souvent méconnue, mais indispensable.

Formation et débouchés

Le CAP Peintre Applicateur de Revêtements est le diplôme de base pour exercer ce métier. Il existe également des Bacs Pro spécialisés, tels que le Bac Pro Aménagement et Finition du Bâtiment. Une fois la formation initiale terminée, vous pouvez vous perfectionner grâce à des qualifications spécifiques ou d’accéder à un poste de chef d’équipe avec le BP Peintre en Bâtiment.

Les entreprises de peinture et de revêtements, les entreprises générales du bâtiment, les architectes ou encore les bureaux d’études sont autant de structures qui peuvent recruter des peintres en bâtiment. Tous types de chantiers (logement neuf, rénovation, locaux professionnels, etc.) nécessitent l’intervention de ces professionnels.

Rémunération

Un peintre en bâtiment débutant peut toucher un salaire compris entre 1 500 et 1 700 € brut par mois. Au fil de l’expérience et des responsabilités, cette rémunération évolue pour atteindre environ 2 500 € brut par mois pour un chef d’équipe. Les auto-entrepreneurs et les gérants d’entreprise peuvent quant à eux bénéficier d’une rétribution bien plus importante.

Ainsi, ces métiers manuels offrent une grande diversité d’opportunités professionnelles et la possibilité de travailler dans différents secteurs d’activité. Ils constituent donc une excellente option pour ceux qui recherchent un emploi stable et bien rémunéré en mettant à profit leurs compétences manuelles et techniques.