Astuces et conseils pour une meilleure gestion de conflits

Astuces et conseils pour une meilleure gestion de conflits

2020-12-27 Non Par Alice

Dans toute entreprise ou association, le conflit est inévitable. Il est considéré comme le levier du développement. En effet, lorsqu’il y a conflit, un changement sera fait. Toutefois, il peut s’avérer dangereux s’il n’est pas géré de la meilleure des façons. Que peut-on faire pour mieux gérer le conflit ? Vous trouverez ici, des astuces et conseils pour mieux affronter ces problèmes.

Anticiper les conflits grâce à l’écoute

La gestion de conflits se fait de manière préventive si l’on veut assurer une meilleure suite pour l’entité. En effet, il faut éviter au maximum les tensions dans une entreprise. De ce fait, en tant que gestionnaire de conflits (responsable RH, administrateur personnel,…), il faut que vous soyez capables d’établir une stratégie de prévention.

La meilleure astuce pour y arriver est l’écoute. Durant les réunions, soyez attentifs à tous les collaborateurs et pairs en ne faisant aucun favoritisme. Que ce soit une remarque acceptée, une question répondue ou seulement des oreilles pour écouter les doléances, tous ces petits détails sont importants aux yeux des collaborateurs.

Prévenir les conflits en faisant des remarques cordiales 

Le conflit existe à cause d’un manque de communication entre les parties prenantes. Pour assurer une gestion de conflits par la mise en place d’une communication, il faut que le gestionnaire soit également apte à accepter les remarques et suggestions des employés. Ceci dit, il faut éviter des critiques non constructives, car elles mènent à l’installation de tensions — certes silencieuses au début ; mais qui risquent d’instaurer par la suite, une tension au sein de l’entreprise à différents niveaux.

Il faut donc apprendre à tous les collaborateurs de faire des retours sur les travaux réalisés, et ce, de manière bienveillante. Cela afin d’éviter un froissement entre eux et éviter l’installation de conflits.

Être neutre dans la gestion de conflits

Il faut savoir que dans certains cas, des efforts d’anticipation ont pu être instaurés dans l’entreprise et que malgré cela, des conflits peuvent encore exister par la suite. Pas de panique, cela est normal ! Il est à réitérer que les conflits demeurent un facteur de changement, radical ou partiel.

S’il y a des conflits entre les collaborateurs, le mieux est de ne prendre aucun parti. Prendre parti est déjà source de nouveaux conflits. Il arrive que les gestionnaires de conflits et les personnes concernées fassent partie du cercle amical. Toutefois, dans une entité telle qu’une entreprise, la neutralité est le mot d’ordre et il faut être le plus objectif possible. Comment y parvenir ?

Écouter individuellement la position, trancher et confronter les réponses

Un conseil pour assurer une meilleure gestion de conflits est d’avoir un entretien avec les personnes ou groupes concernés(es). En écoutant chaque partie prenante du conflit, le gestionnaire de conflit est apte à prendre une décision pour le résoudre.

Après avoir reçu un par un chaque partie, il doit confronter les individus en les recevant par la suite, pour un entretien de groupe. Cela permet d’aider à voir la situation de manière objective. Afin d’éviter tout scandale, l’entretien doit se dérouler dans un endroit neutre et la discussion doit être modérée par le gestionnaire de conflit. Après, un accord démontrant le terrain d’entente entre les deux parties doit être signé pour éviter la redondance de la situation conflictuelle.