Les métiers avec les animaux : zoom sur les opportunités de carrière et les salaires

Les métiers avec les animaux : zoom sur les opportunités de carrière et les salaires

2024-02-14 Non Par Gisele

Travailler avec les animaux est le rêve de nombreux passionnés. Que vous soyez attiré par la santé animale, l’éducation canine ou encore la gestion d’un établissement dédié aux animaux, de nombreuses opportunités de carrière s’offrent à vous. Cet article se penche sur les différents métiers au contact des animaux, leurs qualifications requises ainsi que les salaires auxquels on peut prétendre.

Le vétérinaire : une profession réglementée et rémunératrice

Devenir vétérinaire constitue sans doute l’une des voies les plus établies pour travailler auprès des animaux. Pour accéder à cette profession, il faut suivre un cursus universitaire en école vétérinaire. Cela implique de réussir le concours d’entrée, puis de valider cinq années d’études.

Une fois diplômé(e), le ou la futur(e) vétérinaire a la possibilité de se spécialiser dans le domaine qui l’intéresse le plus : les animaux de compagnie (chiens, chats, etc.), les animaux sauvages ou exotiques, les animaux de rente et d’élevage, l’aquaculture ou encore les chevaux.

En termes de salaire, la rémunération d’un vétérinaire varie grandement selon son expérience et son domaine d’activité. En début de carrière, le salaire minimum tourne autour de 2 500€ bruts par mois, mais un vétérinaire établi peut gagner jusqu’à 6 000€ bruts par mois.

Le métier d’éducateur canin : pour les passionnés du monde canin

L’éducateur canin est spécialisé dans l’apprentissage et la résolution de problèmes comportementaux chez les chiens. Il associe son savoir-faire et son expertise à une approche empathique envers les animaux afin d’aider les maîtres à établir une relation harmonieuse avec leur compagnon.

Les formations nécessaires pour devenir éducateur canin

Pour exercer ce métier, suivre une formation professionnelle est indispensable. Plusieurs voies sont possibles, telles que les formations proposées par les organismes spécifiques ou encore la certification délivrée par la Fédération française des écoles de chiens guides.

Il est également important de souligner que certains diplômes généralistes, tels que le Brevet Professionnel Agricole option «Élevage canin et félin» peuvent vous permettre de vous orienter vers cette carrière.

Le salaire de l’éducateur canin

En fonction de son expérience, de sa réputation et du volume de clientèle, un éducateur canin peut espérer un salaire compris entre 1 800€ et 3 500€ bruts par mois.

Gérer un établissement animalier (élevage, pension, refuge)

Si vous êtes passionné par les animaux et disposé à entreprendre, créer ou reprendre un établissement animalier peut être une excellente opportunité de carrière. La gestion d’un tel établissement implique des compétences en matière de soins aux animaux, de respect des réglementations, d’organisation et de gestion économique.

Vous pourriez être impliqué dans la restructuration d’une entreprise pour améliorer la gestion d’un établissement animalier.

Les formations pour se lancer dans la gestion d’un établissement animalier

Pour mener à bien cette mission, suivre une formation spécialisée est conseillé. Parmi les diplômes possibles, on retrouve notamment le Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole en option «Élevage canin et félin» (CAPA), le Brevet Professionnel Agricole option «Conduite et gestion de l’entreprise hippique» (BPA) ou encore le Brevet de Technicien Supérieur Agricole option «Gestion et protection de la nature» (BTSA).

Ces formations permettront non seulement d’acquérir des compétences techniques, mais également de comprendre les exigences légales et administratives liées à la gestion d’un établissement animalier.

Le salaire du gérant d’établissement animalier

Le salaire d’un gérant d’établissement animalier varie en fonction de la taille et du type de structure qu’il dirige. Quoi qu’il en soit, il peut espérer une rémunération comprise entre 2 000€ et 4 500€ bruts par mois, voire davantage s’il parvient à développer son activité et fidéliser sa clientèle.

Les métiers de l’entraînement et du soin aux animaux sportifs

Si vous êtes passionné par le sport équestre, les courses hippiques ou encore les compétitions canines et félines, diriger votre carrière vers les métiers liés à l’entraînement et au soin des animaux sportifs peut être une excellente opportunité. Parmi les exemples de professions concernées, on peut citer le dresseur équin, le lad-driver, l’entraîneur de chevaux ou encore le physiothérapeute animalier.

entraîneur de chevaux

Les formations pour exercer dans le domaine sportif animalier

Pour se spécialiser dans ces métiers, suivre une formation dédiée est primordial. Plusieurs diplômes sont disponibles, tels que le Brevet de Technicien Supérieur Agricole option «Élevage et valorisation du cheval» (BTSA) pour les métiers équins ou encore le Certificat de Spécialisation en Education, Dressage et Encadrement en Canoë-Kayak pour les métiers de la compétition canine.

Le salaire dans les métiers du sport animalier

Le salaire dans ce secteur dépend grandement du poste occupé, de la notoriété de l’entraîneur et du type de compétition sur lequel il opère. Néanmoins, un professionnel établi peut espérer une rémunération allant de 2 500€ à 5 000€ bruts par mois.

Au-delà de ces exemples, il existe bien sûr de nombreux autres métiers au contact des animaux, tels que zoologiste, comportementaliste animalier, gardien de parc zoologique, etc. Chaque activité possède ses spécificités, ses formations et son niveau de rémunération. Quoi qu’il en soit, travailler avec les animaux est une chance unique d’allier sa passion à son métier.