Tout savoir sur l’allocation d’aide au retour à l’emploi

Tout savoir sur l’allocation d’aide au retour à l’emploi

2023-09-22 Non Par Gisele

L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) est une prestation destinée aux personnes en recherche d’un nouvel emploi après la perte de leur travail précédent. Dans cet article, nous vous expliquerons les principales caractéristiques de cette allocation, son montant, les conditions pour en bénéficier et comment en faire la demande.

Qu’est-ce que l’allocation d’aide au retour à l’emploi ?

L’ARE est une indemnisation versée par Pôle Emploi aux salariés ayant perdu involontairement leur emploi et désireux de
retrouver un nouveau contrat de travail. Elle a pour but de couvrir partiellement le manque à gagner du salarié durant sa période de recherche d’un nouvel emploi.

Les conditions pour percevoir l’ARE

Afin de bénéficier de l’allocation d’aide au retour à l’emploi, plusieurs conditions doivent être remplies :

  • Résider en France : Le demandeur doit impérativement avoir sa résidence principale en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM.
  • Être inscrit comme demandeur d’emploi : Le demandeur doit s’être inscrit auprès de Pôle Emploi et être activement à la recherche d’un emploi.
  • Justifier d’une période minimale d’affiliation : Pour prétendre à l’ARE, il faut avoir travaillé au moins 6 mois durant les 24 mois précédant la fin du dernier contrat de travail.
  • Avoir perdu son emploi involontairement : La perte d’emploi doit être due à un licenciement, une rupture conventionnelle ou une fin de CDD non renouvelé.

Calcul du montant de l’ARE

Le montant de l’allocation d’aide au retour à l’emploi est déterminé en fonction des revenus antérieurs et de la situation professionnelle du demandeur. Le salaire journalier de référence (SJR) est calculé sur la base des rémunérations perçues lors des 12 derniers mois travaillés.

Recherche emploi

Durée de perception de l’allocation

La durée de versement de l’ARE dépend de l’âge du bénéficiaire et du nombre de jours travaillés durant la période de référence :

  • Pour les moins de 50 ans :
    • Entre 130 et 159 jours travaillés : allocation versée durant 6 mois
    • Entre 160 et 799 jours travaillés : allocation égale à la durée de travail effectuée dans la limite de deux ans
    • Plus de 800 jours travaillés : allocation versée durant 36 mois
  • Pour les plus de 50 ans :
    • Allocation versée durant 3 ans si le demandeur avait travaillé au moins 160 jours dans les 24 mois précédents la fin du dernier contrat
    • Allocation égale à la durée de travail effectuée dans la limite de 3 ans pour les personnes ayant travaillé plus de 800 jours dans cette période

Démarches pour faire une demande d’ARE

Pour percevoir l’allocation d’aide au retour à l’emploi, il est nécessaire de réaliser les démarches suivantes :

  1. Inscription à Pôle Emploi : Dès la perte d’emploi, le demandeur doit s’inscrire en tant que
    demandeur d’emploi auprès de Pôle Emploi, par téléphone, sur internet ou directement en agence. Cette inscription permettra de prendre en compte les droits aux allocations ainsi que de bénéficier des services proposés par Pôle Emploi (aide à la recherche, formation, etc.).
  2. Fourniture des documents nécessaires : Suite à l’inscription, Pôle Emploi fournira au demandeur une liste de documents à présenter. Parmi ces documents figure généralement une attestation employeur qui doit être remise par l’ex-employeur au salarié lors de son départ.
  3. Entretien avec un conseiller : Un entretien personnalisé sera réalisé avec un conseiller Pôle Emploi afin de valider les droits aux allocations, élaborer un projet professionnel et déterminer le plan d’accompagnement adapté.

Demandeur d'emploi

Les obligations du demandeur d’emploi

Pendant la période de perception de l’allocation d’aide au retour à l’emploi, le bénéficiaire doit respecter certaines obligations :

  • Être activement à la recherche d’un emploi : Le demandeur doit se rendre régulièrement sur le site de Pôle Emploi afin de consulter les offres et postuler aux annonces correspondant à son profil.
  • Participer aux actions proposées par Pôle Emploi : Le conseiller peut proposer des actions permettant d’améliorer la situation professionnelle du demandeur (formations, ateliers, etc.). La participation à ces actions est obligatoire sous peine de voir ses allocations suspendues.
  • Actualiser sa situation mensuellement : Chaque mois, le demandeur doit impérativement déclarer sa situation auprès de Pôle Emploi. Cette actualisation, réalisable en ligne ou par téléphone, permet de vérifier que les conditions pour percevoir l’ARE sont toujours réunies.

En somme, l’allocation d’aide au retour à l’emploi est une assistance financière destinée aux salariés ayant perdu leur emploi involontairement. Pour en bénéficier, il est nécessaire de respecter certaines conditions et de suivre les démarches indiquées. Durant cette période, le demandeur doit être actif dans sa recherche d’emploi et s’engager dans les actions proposées par Pôle Emploi.

L’aide à la création d’entreprise par Pôle Emploi est une alternative à considérer pour les demandeurs d’emploi souhaitant entreprendre. Elle offre un soutien financier et des ressources précieuses pour ceux qui envisagent de se lancer dans leur propre entreprise. Explorez cette option pour maximiser vos chances de réussite en tant qu’entrepreneur.